à propos

J'ai eu envie de créer ce blog pour partager une expérience et dire qu'on peut continuer à prendre plaisir à manger quand une grande partie de l'alimentation moderne pose problème, le gluten et le lait d'origine animale se retrouvant partout.

Tout a commencé courant 2009: douleurs musculaires, tendineuses, articulaires inexpliquées et troubles du sommeil tenaces m'amènent à consulter.
Cinq ans d'errance médicale, d'examens très onéreux et inutiles plus tard (on a été jusqu'à me faire -très- peur avec une recherche de myasthénie...) me voilà obligée de m'accrocher à la rampe pour monter un escalier, dormant 2 à 4 heures par nuit et dans la totale incapacité de faire du sport, moi qui pratiquais assidument randonnée, vélo, course et natation. 


Je crois que la phrase préférée des médecins et spécialistes français à quia est: "c'est dans la tête ma p'tite dame (ou mon p'tit monsieur) il faut aller voir quelqu'un"... ça parlera peut-être à certains.

Bonne élève et disciplinée, je consulte, sans résultat...

Sur les conseils avisés d'une amie (merci Sandrine), je vais voir une naturopathe, qui me détecte une maladie de Lyme (j'en avais parlé 18 mois plus tôt à mon médecin généraliste sans éveiller aucun écho), assortie -pour faire bonne mesure- d'une intolérance au gluten et au lactose.

Réponse du médecin en question face à l'amélioration flagrante de mon état de santé: "c'est sûrement psychosomatique, mais puisque ça marche, tant mieux!", il s'en passe des choses dans notre petite tête, en bien ou en mal, c'est fou!!!
 
Après 3 semaines d'exclusion totale du lactose et du gluten, j'avais déjà de bons résultats.
La maladie de Lyme faisant l'objet d'un furieux déni en France (Lyme/nuage de Tchernobyl, même combat, les frontières hexagonales ne laissent rien passer, on est les meilleurs oui ou m...?!), il a fallu que je fasse venir mon traitement -pas de prise en charge par la sécu, bien sur- de Belgique.


Les débuts sans gluten et sans lactose ont été chaotiques, mes premiers "essais" n'étant pas très concluants: pains durs comme du bois -peut se révéler utile en cas de une scène de ménage- se délitant en quasi-poudre juste en voyant s'approcher le couteau, j'en passe et des meilleures (ou pires)!
J'espère grâce à ce blog aider ceux qui ont le besoin ou l'envie de passer à une alimentation plus saine à faire l'impasse sur ces "expériences mitigées".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire